Bienvenu à l'Iloha Hotel

Evasion d’un week-end à l’Iloha Hotel

Que faire le temps d’un week-end de trois jours, quand vous êtes seul sur l’île, que vous êtes logé dans une petite chambre tranquille ? S’offrir un petit week-end tranquille à l’hôtel, loin de tout, pour ne plus penser à rien !! Bingo : me voilà à l’Iloha Hotel.

Me basant sur l’expérience d’un collègue de travail qui y avait déjà séjourné lui aussi le temps d’un week-end, mon choix vers cet hôtel s’est surtout fait par souci de simplicité histoire de ne pas me prendre la tête. Le nombre d’hôtels disponibles sur l’île est tel que le choix paraîtrait quasi illimité. Cependant, selon les périodes, les disponibilités peuvent vite être rares. Il est donc prudent d’appeler pour réserver et surtout s’y prendre à l’avance. Pour ma part, je m’y étais pris 15 jours à l’avance, mais en période creuse, ça passe.

Mes objectifs pour ce week-end à rallonge ? Avoir une piscine à disposition, me taper 2 grasses matinées tranquilles, ne penser à rien pour les repas. En résumé, me faire plaisir tout simplement.

Accessoirement, l’autre objectif était aussi de faire un petit pied-de-nez à mes amis Normands Pendant qu’eux affrontaient le froid et la neige, mois, je glandais grave au soleil ! Un régal !!!

Mon arrivée à l’hôtel.

Après avoir réservé par internet, l’arrivée à l’hôtel s’est faite de façon fluide et simple. Ma chambre m’a été présentée. Simple, petite. Pour le prix, j’avoue que je pensais avoir un peu plus d’espace. Mais bon, en fin de compte, je ne suis pas venu pour passer mon temps dans la chambre, donc, ce n’est pas grave ni important.

En faisant le tour de l’hôtel, je découvre avec plaisir non pas une seule, mais deux piscines. Cool, je vais même avoir le choix de la piscine, n’est-ce pas royal ça ?

L’Iloha Hotel se compose principalement de bungalows dispersés sur un large terrain, parcouru par des petits chemins en pierre, et où la végétation, aussi variée et colorée, est très présente. Il est très agréable de s’y promener le matin à la fraîche. La piscine principale se situe à l’entrée. Au bord de cette piscine se trouve un des deux restaurants de l’hôtel, ainsi qu’un bar central, où les cocktails sont servis à n’importe quel moment de la journée.

Il ne reste plus qu’à profiter.

Que faire ? Profiter !

Après avoir déposé mes affaires dans ma chambre, puis avoir fait le tour de l’Iloha Hotel, je me décide à aller faire mon activité principale : farniente à la piscine ! Mais, car il y a toujours un mais, je me suis fait dérouter de mon objectif avant de parvenir au bain de soleil. Il y avait un bar, ouvert, et la carte des cocktails était très alléchante. Donc, ni une ni deux : cocktail commandé. Hum, c’est trop bon un cocktail tout frais au bord d’une piscine aussi limpide et avec un temps aussi magnifique.

Ensuite, direction la piscine. Bon ben là, rien d’exceptionnel, ça reste une piscine. Encore que avec la température de l’eau bien plus qu’agréable, et avec le soleil du jour qui tapait bien et bien cette baignade a été très appréciable.

Vers 18 h, quand le soleil commençait à tomber, je souhaitais tester la seconde piscine. Située à moins de 3 minutes à pied, hop m’y voilà rendu. Et bien, même température de l’eau, mais piscine plus petite. Pour autant, moins de monde aussi. Peut-être cela est-il dû au fait qu’elle soit située en haut au fond de l’Iloha Hotel. N’empêche que, le moment fut tout aussi agréable.

 Côté restaurants

Après la petite douche relaxante avec un gel douche maison senteur coco (j’adore !!), direction le restaurant. Là je découvre un nouvel hôtel. L’éclairage nocturne change complètement la vision diurne que l’on a sous le soleil. Et limite, je trouve cela plus joli. À table, petit plat créole typique : un cari de poisson. Encore une fois, rien à redire. Très bon, un peu trop même, car le dessert, était de trop pour mon bidon Mais la gourmandise, je n’y résiste pas. Et cette remarque désobligeante, de la gourmandise qui prend facilement le dessus, s’est avérée malheureusement exacte à chaque repas, dans les deux restaurants. Le tip top du repas a quand même été la salade de palmiste, un légume que l’on ne trouve pas facilement en métropole, mais qui est très très bon, surtout nature en salade comme ci-dessous.

S’en est suivi une bonne nuit de sommeil, dans un lit bien confortable. Heureusement, la clim était présente dans la chambre. Sans ça, il aurait fait bien trop chaud le matin pour traîner au lit et faire la grasse matinée ! Et, bien qu’ayant envie d’une bonne grasse matinée, j’ai quand même mis mon réveil pour être sûr de ne pas louper le petit déjeuner. Et j’ai bien fait ! Mes deux petits déjeuners de mes deux réveils, le temps de mon séjour, ont été très copieux. Petit déjeuner continental, avec un choix très vaste, que ce soit en viennoiseries, produits laitiers, cafés ou chocolats chauds. Même le pain proposé se décline en plusieurs variantes.

Crêpe dentelle ?

Crêpe dentelle ?

Le moment « post- petit déjeuné » fut unique. Le premier jour, j’ai mis quelques secondes à comprendre ce qui était arrivé à ma crêpe, qui était intacte en arrivant à table. Regardez bien, il y a une découpe dentelle sur le sommet.

Tour de magie ? Phénomène étrange ? Que nenni !! Juste les petits oiseaux du coin, qui, encore plus gourmands que moi, se jettent sur les plateaux laissés à l’abandon. Le plateau, bien garni, est très attirant pour eux. Mais rassurez-vous, les plateaux que vous pensez avoir vidés sont eux aussi tout autant attirants. Entre les miettes et les petits restes que vous avez pu y laisser, ils n’ont que l’embarras du choix pour se faire un petit déjeuner « de moineau ».

 Pour résumer

Personnellement, je ne recommanderais pas l’Iloha Hotel pour un long séjour, notamment à cause du prix de la chambre, qui, sur du long terme, pourrait s’avérer lourd à digérer. En revanche, pour un habitant temporaire comme moi de l’île, l’Iloha est un moyen excellent de s’offrir un week-end tranquille qui permet de jouer au touriste et de profiter pleinement du climat ensoleillé. Facile d’accès, il offre un cadre reposant, et les points de vue depuis le restaurant sont très agréables. Que demander de plus pour se reposer le temps d’un week-end ?

Merci de partager cet article autour de vous, à l’aide des boutons ci-dessous, si vous l’avez apprécié. 
A bientôt pour la suite de mes aventures…
Amicalement,
Doudou.