Vol pour un décès

Rentrer en urgence en métropole pour un décès : les offres des compagnies aériennes

Depuis 2008, les compagnies aériennes qui assurent les liaisons entre la Réunion et la Métropole proposent à leur clientèle des tarifs particuliers, sous certaines conditions, pour les personnes devant effectuer un voyage en urgence suite au décès d’un membre de leur famille. Dispositions peu connues, elles méritent pourtant d’être diffusées largement.

Le principe

Air Caraibes

Air Caraibes

En 2008, sur demande du gouvernement et dans le cadre d’une « Opération de Service Publique« , les compagnies aériennes en titre à la Réunion assurant les liaisons avec la métropole ont développées des dispositions particulières pour les familles endeuillées. Ces dispositions ont été érigées afin de permettre à un personne touchée par le décès d’un parent en métropole, de rentrer sur le premier vol disponible au tarif le plus bas possible. A noter que cette disposition est valable dans le sens DOM-Métropole ou Métropole-DOM. Sont donc concernés :

  • la Guadeloupe ;
  • la Guyane ;
  • la Martinique ;
  • la Réunion.

Le texte de référence paru au Journal Officiel de l’Union Européenne se trouve ici, au point 2.2.

Dans la pratique

Pour pouvoir bénéficier de ces dispositions spéciales « décès », il y a un dossier à constituer, et, point un peu rude, il doit être fait AVANT d’acheter le billet, donc avant le départ.  Fort heureusement, les « copies officielles » sont acceptées à la place des documents originaux ! Encore heureux. Vu le délai de courrier entre la Métropole et la Réunion, autant dire que ces dispositions seraient totalement inutiles sinon.

Pour faire simple, je vous ai compilé sur le tableau ci-après les informations importantes à savoir pour chacune des 3 compagnies en titre de la Réunion (Air Austral, Air France et Corsair) ainsi que Air Caraïbes pour les Antilles :

Tarifs et conditions décès

Tarifs et conditions décès

Pour avoir tous les détails de chacune des compagnies, suivez les liens suivants :

Bon à savoir !

Vous aurez bien évidemment noté la différence d’Air France par rapport aux autres concurrents : les membres de la famille « admissibles » à cette disposition sont nettement plus étendus que les ascendants et descendants au 1er degré.

Cependant, contrairement à ce qui est (maladroitement) écrit sur leur site, le tarif est bien de 591 euros l’aller PLUS 591 euros le retour. C’est en tout cas ce que m’avait expliqué l’agent que j’ai eu au téléphone le 9 septembre dernier ! Donc, sauf information contraire de la part d’Air France (que j’invite à me contacter si besoin), il faut prévoir 1 182 euros pour l’aller retour, et non pas 700 comme chez Corsair par exemple. Et, sans vouloir passer pour un radin, lorsque l’on connait le prix des funérailles suite à un décès, on est quand même content de faire quelques centaines d’euros d’économie. De plus, dans ces périodes là, on ne regarde pas trop le confort, privilégiant l’acheminement au plus vite.

Enfin, pour les militaires qui sont présents à la Réunion, sachez qu’il existe des assurances particulières à l’AGPM et au GMPA. Par exemple : FIDELIA, que l’on trouve au GMPA. Pour une cotisation annuelle comprise entre 200 et 300 euros, en cas de décès, ils vous prennent en charge l’acheminement depuis la Réunion jusqu’à la destination finale et s’occupe de toutes les démarches. Vous n’avez plus qu’à prendre votre vol et régulariser le dossier après les funérailles.

Je pense qu’il existe plusieurs assurances de ce type. Selon votre situation personnelle, il peut être bon d’y penser sérieusement. Je parle en connaissance de cause. En plus, en période de grève, je me demande si la compagnie s’engagerait.. C’est peut-être la bonne période pour poser la question à Air France sachant que pour un voyageur standard le délais de reclassement peut être de 2 semaines. Ouille !

Merci de partager cet article autour de vous, à l’aide des boutons ci-dessous, si vous l’avez apprécié. 

Je pense qu’il est même « nécessaire » de le partager, car c’est une information peu connue et médiatisée, et qui pourtant est forte intéressante. Qu’en pensez-vous ? 

A bientôt pour la suite de mes aventures… (Abonnez-vous, à gauche, pour ne rien louper des articles)

Amicalement,

Doudou