St-Paul, TAAF

Retour des TAAF ! Bientôt la maison.

40 jours d’absence pour en prendre plein la vue… j’adore ça !

Petite « visite» sympathique dans les TAAF

Parti fin octobre, me voilà rendu aujourd’hui à Maurice, au Caudan, pour une petite pause sympathique avant de rentrer à la maison pour les fêtes de fin d’année.

Encore une fois, grâce à mon métier, j’ai pu découvrir des régions tout autant isolées et méconnues que merveilleuses et impressionnantes.

Si la croisière s’est faite non sans mal certains jours, à cause des caprices de la météo, les rencontres des scientifiques sur les îles de Crozet et Kerguelen, les paysages exceptionnels et la nature si abordable m’ont permis de vivre une nouvelle expérience hors du commun. Sans doute certains diront-ils que je me répète… peut-être auront-ils raison, en effet. Mais tant que vous ne l’avez pas vécu, vous ne pouvez pas comprendre.

A travers mes récits je tente le plus possible de partager avec vous mes expériences et mes ressentis.  Mais cette fois, je pense que les photos parleront d’elles même…

Dans les TAAF, c’est la nature qui nous apprivoise

Une des choses les plus frappantes dans la région des TAAF est cette nature curieuse et insouciante. Insouciante ? Oui, car les régions étant désertées par les hommes, ils ne craignent pas le danger humain. Leur seul « contact » si l’on peut dire est l’équipe de scientifiques installée en permanence sur ces îles.  Ainsi, lorsque l’on débarque sur la plage de Crozet ou de Kerguelen, les manchots nous accueillent avec une curiosité surprenante.

Eléphant de mer au TAAF

Eléphant de mer au TAAF

Très méfiant par nature, le manchot n’en demeure pas moins très très curieux, et n’hésites pas à s’approcher, tout doucement, pour venir voir. Il gardera toujours une distance certaine, mais cette approche nous fait comprendre sans aucun doute que les intrus, ici, c’est bien nous !

Les TAAF, surprenants

Les TAAF, surprenants

Bien évidemment, face à ces animaux, la prudence reste de mise, en particulier devant les éléphants de mer, qui, malgré leur embonpoint flagrant, pourraient vous surprendre à l’occasion d’un sprint pour leur échapper …

 Les paysages des TAAF sont majestueux

Alors oui, pour les puristes, je suis d’accord. Une montagne reste une montagne, la neige reste de la neige, de l’eau reste de l’eau… C’est pas faux.

St-Paul, TAAF

St-Paul, TAAF

Mais imaginez : vous posez les yeux sur un paysage qui n’existe nulle part en photographie ou dans les livres. Vous contemplez une montagne qui n’a eu pour visiteurs, depuis son existence, qu’une poignée d’hommes….Vous prenez conscience que ce que vous voyez devant vous était présent il y a déjà très très très longtemps, et restera intact pendant encore très très très longtemps…

Les paysages des TAAF, c’est ça. Cette sensation de grandeur, d’isolement, de solitude, de beauté.

Paysage des TAAF

Paysage des TAAF

Alors oui cela reste un paysage. Mais lorsque vous trouvez un ami qui vous donne quelques tuyaux fort pratiques sur la photo et comment se débrouiller pour faire de jolies choses avec votre appareil photo, le résultat en image peut tout d’un coup laisser rêveur…. Merci Ulysse !

En attendant un petit montage vidéo un peu plus complet, régalez-vous avec ces quelques prises de vue

Merci de partager cet article autour de vous, à l’aide des boutons ci-dessous, si vous l’avez apprécié. 

A bientôt pour la suite de mes aventures sur la Réunion et les alentours

Amicalement,

Doudou