Maché : tout pour le touriste

Et si on allait trainer un peu au marché du coin ?        

 Si l’on se débrouille bien, sur l’île de la Réunion, on peut faire son marché tous les jours ! Chaque commune ou presque à un jour dédié pour le marché, parfois même plusieurs jours par semaine. Reste juste à s’organiser en fonction de ce que l’on veut trouver, car tous les marchés, s’ils se ressemblent, ont chacun leur petite particularité, surtout ceux des villes « à touristes ».

Le marché : la source des produits locaux

Maché : la vanille, un produit phare

Maché : la vanille, un produit phare

Evidemment, le marché reste le moyen le plus simple pour trouver des produits made in Réunion, aussi bien dans la gamme alimentaire que dans les autres familles de produits.

Généralement, pour les commerçants qui proposent des fruits et légumes, chacun viennent de la commune ou des environs où se tient le marché. Ils sont nombreux et donc chacun a son marché.

En revanche, pour l’artisanat local, il est courant de voir le même producteur de miel (par exemple), sur plusieurs marchés différents chaque jour de la semaine.

Visiter l’île de la Réunion et ses marchés est une excellente occasion de goûter des fruits et des légumes que l’on trouve très difficilement, voire pas du tout, en métropole. Pour ne citer qu’eux, je pense notamment au zatte, à la pitaya, aux piments cabris, piments oiseau. Mais la liste et longue, et le plus simple, c’est de flâner le long des allées fruits et légumes. Les couleurs et les odeurs se chargeront de vous guider sur les produits qui donnent envie d’être goûté.

 

Maché : pause gourmande oblige

Maché : pause gourmande oblige

Pour les plus gourmands, sachez que sur chaque marché, quel qu’il soit, vous trouverez toujours des commerçants qui vous proposeront des fritures telles que nems, samossas et autres gourmandises… A consommer sur place, ou bien à emporter pour accompagner l’apéritif, l’excuse sera vite trouvée !!

Le marché : le piège à touriste…

Bien évidemment, le marché, en marge de ses produits locaux, vise également la population « touriste » de l’île.  Et, sans grande surprise,  dans les villes touristiques, les stands de produits d’artisanat local visant les touristes sont évidemment plus nombreux que dans les villes moins touristiques. St-Paul, St-Pierre et St-Denis tenant le podium des villes à touristes.

 En parlant d’artisanat local, que peut-on trouver de typiquement local sur les marchés de la Réunion ?

  • le miel ;
  • le rhum arrangé, ou l’alcool péi. A défaut de trouver le rhum arrangé tout prêt, vous trouverez des préparations toutes faites. Mode d’emploi simple : versez le tout dans une bouteille de rhum simple, ajoutez-y du sucre, et attendez 3 mois….
  • le savon fabriqué main, avec des parfums surprenant, comme « menthe chocolat » par exemple ;
  • la vannerie : une des ressources principales de l’île pour l’artisanat, les feuilles de vacoa sont largement utilisés pour la confection des paniers et des chapeaux ;
  • le textile estampillé « 974 », « margouillat »,  « Réunion » ou encore du nom du dernier cyclone…
  • les objets de décoration en bois, peint à la main…

Vous l’aurez compris : le choix est très large pour trouver le(s) souvenir(s) qui vous plaira.

Marché malin : mode d’emploi

Le défaut de presque tous les marchés : ils sont populaires et attire beaucoup de monde. Jusque là, rien d’embêtant… Si vous n’habitez pas loin, allez-y à pieds. C’est très bien une petite balade à pieds pour la santé.

En revanche, si vous venez en voiture… armez-vous de patience si vous souhaitez trouver une place proche du marché. Ces places sont chères ! Le mieux est encore de se garer un peu plus loin, quitte à marché 5mn.  On va dire que ces 5mn de marche vous aideront à avoir moins de remords si vous avez craqué pour un piment farci ou une croquette de poulet… lol

Maché : tout pour le touriste

Maché : tout pour le touriste

Au sein du marché, pas besoin de repérage particulier. Il y a souvent a une sorte de délimitation naturelle entre les stands de fruits/légumes et les stands à touristes.  Lors de ma visite du marché de St-Pierre, j’ai pu constater justement une délimitation flagrante avec seulement deux allées pour tout le marché :

  • la première, côté route et ville : tous les stands de fruits et légumes, sans exception ;
  • la seconde allée, côté mer : tous les stands d’artisanat pour les touristes.

On ne peut difficilement faire plus simple comme plan de marché !!

Mise en garde

Sur le marché, les prix sont librement fixés par les commerçants, que ce soit pour l’artisanat local comme pour la production péi. Et il n’est pas rare de trouver des produits identiques avec 3 ou 4 euros de différences au kilos pour des fruits ou légumes, ou bien quelques euros de différences sur un produits similaires vendu comme un souvenir de la Réunion.

Personnellement, je raffole des fruits de la passion.  En grande surface,  j’avais remarqué un prix de vente à 8 euros le kilos. Lors de mon tour au marché, j’ai vu plusieurs étalages qui proposaient eux aussi des fruits de la passion, mais les prix variaient entre 5 et 8 euros le kilos… Et pour le coup, la qualité était la même, que ce soit la taille ou la maturité du fruit… En revanche, le commerçant le moins cher était peut être moins bien placé, ou moins gourmand sur sa marge, ou alors, il s’agissait du producteur, à la différence des autres qui étaient peut être des « revendeurs »…

Tout ça pour vous dire qu’il ne faut pas hésiter à parcourir toutes les allées et d’observer les prix avant de céder à la tentation de la gourmandise..

Merci de partager cet article autour de vous, à l’aide des boutons ci-dessous, si vous l’avez apprécié. 

A bientôt pour la suite de mes aventures… (Abonnez-vous, à gauche, pour ne rien louper des articles)

Amicalement,

Doudou