JdB, 2nd épisode : un peu de mer

Bonjour amis lecteurs   Nous voilà rendu au second épisode de mon journal de bord pour mon 4ème voyage dans les Terres Australes et Antarctiques Françaises.

Quel climat dans les TAAF ?

Nous avons atteint les zones clémentes pour ce qui est des températures. A vrai dire, à choisir entre chaleur et fraîcheur, je préfère largement le frais. La Réunion c’est bien, notamment en été, mais c’est très chaud. Et malgré la climatisation, la chaleur à bord du bateau, on la subit   Depuis quelques jours maintenant, finie la chaleur. Notre température extérieure est inférieure à 15°, ce qui me convient parfaitement. Normal pour un Normand non ! ? En revanche, descendre dans le sud, en mer, signifie aussi un peu plus de vagues et de mauvaise mer. On a rien sans rien.   Encore que, pour l’instant, nous n’avons pas à nous plaindre.   Oui, bien sûr, je ne marche plus très droit chaque jour. Il faut sans cesse compenser leroulis constant dû aux vagues. Mais comparativement à ce que j’ai pu connaître lors de ma toute première expédition dans ces eaux, je peux vous dire que la mer est bien calme. Et c’est tant mieux ! Sinon, je serais déjà à l’agonie dans mon lit, et je ne vous raconterais pas cet épisode Pour l’instant, les vagues n’ont pas dépassé les 4 mètres de creux, ce qui n’est pas grand chose, sincèrement. Lors de ma première expédition, les vagues atteignaient les 12 mètres de creux c’était nettement plus « sport » !

Quel est mon programme ?

Depuis la semaine dernière, rien de bien nouveau non plus pour l’instant. Si ce n’est qu’avec la baisse des températures, j’ai poussé un peu plus lapratique du sport. Et oui, il faut bien. L’espace étant restreint sur un bateau, rien que la marche normale s’en trouve très largement réduite. Il faut donc compenser par un peu de sport, quotidiennement si possible, ou au moins régulièrement.   J’ai donc repris un peu plus longuement le vélo(d’appartement bien sûr), et lerameur (si si ! mais on a des moteurs hein !!). Jusque là, tout va bien Pour ce qui est de la course à piedssur l’arrière du bateau, à l’air libre, c’est compromis. La mer nous fait rouler suffisamment pour que l’on ne puisse pas courir sans risquer de glisser. N’allons pas tenter le diable !

Un peu de vocabulaire « marine » ?

Allez, histoire de pouvoir vous parler un peu plus naturellement dans mes prochains posts, comme un vrai marin quoi, je vais vous donner quelques notions de vocabulairepropre à mon monde. Vous allez voir, on a plein de mots savants. Le but du jeu : les placer dans votre prochaine soirée entre amis !

  • Roulis : mouvement du bateau de gauche à droite, lorsque vous regarder sur l’avant du bateau. Le mouvement s’appelle le roulis, et lorsque l’on veut mesurer son amplitude, on calcule la gite du bateau, autrement dit l’angle formé par l’axe vertical du bateau par rapport à l’axe vertical de la terre.
  • Tangage : mouvement du bateau de l’avant vers l’arrière. Vous savez, parfois on voit les bateau piquer du nez dans la mer, et bien c’est cela. Et pour mesurer ce tangage, on calcule l’assiette du bateau Vous avez deviné ? Et oui l’angle formé entre l’horizontal du bateau entre l’avant et l’arrière et l’horizontal « plat » de la mer.
  • Noeuds : il s’agit de notre vitesse. En langage maritime, la vitesse s’exprime en noeuds. Et pour information, un noeud équivaut à 1,852 Km/h. A l’inverse, si vous roulez à 10 Km/h, vous avez atteint la vitesse de 5,40 noeuds.
  • Bâtiment : sur la mer, il y a des bateaux. Et dans la Marine Nationale, nous n’avons pas des bateaux, mais des bâtiments. Nos bateaux sont un peu plus que de simples « bateaux » à vrai dire. On y vit en autonomie pendant plusieurs jours et nous disposons d’un armement, en tant que « bateau » militaire. On parle ainsi de bâtiments de guerre, et non de bateaux de guerre.
  • TAAF : Terres Australes et Antarctiques Françaises. Il s’agit de territoires Français méconnus, et pourtant ô combien passionnants et intéressants, situés au sud de l’océan indien. Pour plus d’infos, vous pouvez consulter mon article dédié au sujet.

Allez, j’arrête là pour aujourd’hui, histoire d’en garder un peu pour la semaine prochaine. Au programme à venir :

  • De nouveaux mots de vocabulaire, un peu plus « familiers » ;
  • Une petite présentation de Crozet ;
  • Un point sur mes performances sportives (waouh ! lol).

En attendant, je vous souhaite bonne lecture et bonne découverte du blog si c’est votre première visite. N’hésitez à naviguer dans les menus, aucun danger de mal de mer ! AH AH AH

A bientôt,   Amicalement   Doudou