Oeil cyclone Bejisa

Cyclone, vous avez dit Cyclone ?

Et voilà, on est en pleine saison des cyclones. Vous n’êtes sans doute pas sans avoir suivi aux informations récemment le passage du cyclone Bejisa sur l’île de la Réunion ? Pour ma part, tout s’est très bien passé Forcément, j’étais en vacances loin de l’île

Mais dites-moi, un cyclone, c’est quoi exactement ?

L’explication la plus simpliste

Vous prenez des vents tournants, à forte vitesse, vous y rajouter beaucoup de pluie. Vous faites tomber le tout soit sur l’océan, soit sur une portion de terre.

Sur l’océan, vous obtiendrez une bonne houle et des grains mémorables : de quoi dissuader toute navigation

Sur terre, sur les zones habitées, les dégâts pourront être bien plus importants d’autant que la force du cyclone sera élevée. Au mieux quelques arbres couchés ou cassés ici et là, parfois des murs de soutainement effondrés. Après, ce sont les habitations, entreprises et autres bâtiments qui peuvent être touchés : toitures arrachés, vitres cassés Les véhicules peuvent être les victimes d’objets volants Les récoltes peuvent être saccagées.. Bref, vous l’aurez compris, il ne fait pas bon essuyer un cyclone.

L’explication plus technique du cyclone

Les cyclones se forment généralement dans les zones chaudes. En effet, pour qu’il y a ait un cyclone, il faut :

  • une mer tropicale chaude ;
  • des vents à faible altitude ;
  • de l’humidité.

 

Formation cyclone

Formation cyclone

Une fois ces éléments combinés sur un durée suffisamment longue pour que le tout prenne, vous obtenez des vents violents avec une formation de nuage formant une spirale. A l’intérieur, un trou dans les nuages, où le calme règne : vous êtes dans l’oeil du cyclone.

On débute par une dépression tropicale, puis la tempête tropicale, pour finir sur les cyclones, normaux ou intenses, en fonction des vents mesurés.

Différence entre cyclone, ouragan et typhon.

Techniquement, aucune. Mais alors, pourquoi différents noms pour des phénomènes identiques ? Cela dépend en fait de la région où se produit ce phénomène justement.

  • Océan indien, Australie, Pacifique sud-ouest : on parle de dépressions tropicales, tempêtes tropicales puis de cyclones allant jusqu’à la super tempête cyclonique. (Rien que le nom fait peur)
  • Pacifique nord-ouest : on parlera de dépressions tropicales, tempêtes tropicales, typhon et enfin super typhon.
  • Pacifique nord-est et Atlantique nord : nous aurons des dépressions tropicales, des tempêtes tropicales puis des ouragans, pour finir enfin sur des ouragans majeurs.
Cyclone vue satellite

Cyclone vue satellite

Statistique cyclonique.

Annuellement, dans le monde entier, on enregistre environ 45 cyclones pour 85 systèmes dépressionnaires importants.

A la Réunion, un douzaine de systèmes dépressionnaires atteignent le stade de tempête tropicale. Sur ce nombre, environ 4 par an deviennent des cyclones, dont certains touchent plus ou moins l’île de la Réunion.

Merci de partager cet article autour de vous, à l’aide des boutons ci-dessous, si vous l’avez apprécié. 

A bientôt pour la suite de mes aventures sur la Réunion et les alentours

Amicalement,

Doudou