Oeil cyclone Bejisa

L’alerte cyclonique : un code couleur (facile) à connaitre

Les cyclones à la Réunion sont des phénomènes météorologiques courants. Si vous demander à un Réunionnais si le prochain cyclone sera dangereux, il vous répondra sans doute que non. Habitué à les voir passer, rares sont pourtant ceux qui touchent l’île en plein sur leur trajectoire.

Cependant, la prudence reste de mise même pour un cyclone qui passe au large de l’île. A cette fin, la préfecture informe régulièrement la population. L’outil de base à connaître si vous vous rendez sur l’île de la Réunion durant la saison cyclonique : le tableau des alertes cycloniques.

Qui décide des alertes.

Les groupes de suivis de l’activité cyclonique sur Facebook existent et sont très actifs. Nul besoin de surveiller sa télé ni d’être scotché à la radio. Si vous êtes un utilisateur fréquent de Facebook, et que vous souhaitez être informé de toute l’activité cyclonique, je vous recommande deux pages particulièrement utiles :

Bien sûr il en existe sûrement d’autres. Personnellement j’ai ces deux pages dans mes suivis, et du coup, je ne rate jamais aucune information utile pour ce qui est des prévisions de trajectoires cyclonique.

Le Préfet, au vu des informations à sa disposition, est la personne responsable du déclenchement d’une alerte cyclonique et de son niveau.

Les applications mobiles Orange Réunion et Clicanoo, entre autres, ne manqueront pas de vous faire part du passage des différents stades d’alertes à chaque changement de situation.

 Les alertes cycloniques en détail.

Alerte cyclonique : mode d'emploi

Alerte cyclonique : mode demploi

Pré-alerte cyclonique : alerte jaune.

Le danger existe, le cyclone est formé, et semble se diriger vers l’île ou ses environs. Rien n’est encore certain, car un cyclone peut changer rapidement de trajectoire sans prévenir. Même les prévisions les plus fiables peuvent parfois être faussesCependant, en cas d’alerte jaune, je vous recommande, si ce n’est pas déjà fait, d’aller faire vos courses Eau, piles, denrées non périssables

Bon courage pour les files d’attentes, car tout le monde va y aller en même temps que vous, certes, mais c’est indispensable. 

Une autre technique consiste à avoir un stock tout prêt chez soi dès le début de la saison cyclonique. Ainsi, en cas d’alerte, pas de corvée courses

Alerte orange : le danger est réel.

Le cyclone ne laisse plus de doute sur sa trajectoire. Il va toucher, de près ou de loin, l’île de la Réunion. Cette alerte est normalement donnée avec 24 heures d’avance, ce qui vous laisse le temps de ranger tout ce qui pourrait traîner dans votre jardin par exemple. Sinon, le cyclone s’en chargera pour vous, mais :

  1. vous ne retrouverez peut être pas votre bien ;
  2. pire, il aura blessé quelqu’un en volant !

Alerte rouge : le danger est immédiat.

Tout est relatif pour le terme immédiat : il y a un préavis de 3h. Une seule consigne importante à retenir : c’est l’heure de rentrer chez vous, ou chez des amis, dans tous les cas à l’abri, et de ne pas en sortir tant que l’alerte rouge ne sera pas levée.

Exit les idées d’aller réparer une toiture ou autre chose durant l’alerte rouge. Les sorties sont INTERDITES, c’est facile à comprendre. Sachez que si vous ne respectez pas cette consigne, vous êtes passible d’une amende en cas de prise par les forces de l’ordre.

Et pour ce qui est de la question : « Est-ce vraiment si dangereux que ça de sortir durant l’alerte rouge ? » Demandez à la quinzaine de blessés du début du mois de janvier 2014. Deux d’entre eux ont été grièvement blessés, dont un alors qu’il tentait une réparation sur son toit. A vous de voir, mais vous voilà prévenu.

Phase de sauvegarde : alerte bleue.

Le danger est passé, enfin, presque. Le cyclone lui est passé, et il s’éloigne. Cependant, il a laissé derrière lui, notamment grâce à ses pluies et ses vents dévastateurs, des dangers persistants : des radiers submergés, des chaussées inondées, j’en passe. Vous avez à nouveau le droit de sortir. Mais petit conseil à Doudou : sans besoin impératif, on est mieux chez soi !!

A noter : durant cette phase de sauvegarde, les marques Péï de prêt à porter ne manquent pas d’imagination pour nous faire prendre les inconvénients du cyclone avec humour

Quelques images de l’après cyclone

Merci de partager cet article autour de vous, à l’aide des boutons ci-dessous, si vous l’avez apprécié. 

A bientôt pour la suite de mes aventures sur la Réunion et les alentours

Amicalement,

Doudou