10 conseils simples pour réussir une petite randonnée sympa !

10 conseils simples pour réussir une petite randonnée sympa !

Quelque soit notre niveau sportif, s’il est bien une chose à faire sur l’île de la Réunion, ce sont les randonnées. De toutes distances, avec plus ou moins de dénivelés, aux décors aussi variés que magnifiques, les randonnées sont LES sorties nature de l’île de la Réunion.

Je dresse aujourd’hui une liste de 10 conseils simples, pour les randonneurs amateurs, comme moi. Pour les pro, nul besoin de conseil pour eux de ma part !

Pourquoi faire une randonnée ?

Quelques points de randonnées

Quelques points de randonnées

L’île de la Réunion recèle de paysages divers et variés, et certains lieux, comme par exemple le point de vue du trou de fer, ne sont accessibles uniquement qu’au prix de quelques heures de marche. Bien sûr, il reste les ballades en hélicoptère mais où passe le côté nature dans ce cas ? Je vous le demande

Au cours d’une randonnée, il y a de nombreuses choses à faire et à voir :

  • la végétation, parfois endémique, autrement très variée ;
  • les animaux sauvages : certains oiseaux uniques, des araignées sur leurs toiles en gros plan, le chant des oiseaux aussi à écouter sans modération ;
Au secours !

Au secours !

  • respirer un air sain : plus on monte dans les hauts, plus il fait frais, et plus l’air est frais et sain aussi ;
  • toucher les nuages : et oui, ne vous en déplaise, certaines randonnées ont lieu dans des brumes épaisses, voire, pour certains endroits, il faut traverser les nuages accrochés sur la montagne menant au parcours de la randonnée ;
  • passer un moment agréable : à moins de la faire de façon sportive, la randonnée reste un moment privilégié pour partager et s’amuser en petit groupe, tout au long du parcours.
  • Un kiosque à pique-nique

    Un kiosque à pique-nique

    Pique-niquer : l’île de la Réunion offre une multitude de « kiosques » destinés aux pique-niques. Tout est fait pour permettre de profiter de l’île au maximum.

10 conseils simples pour une bonne randonnée

Vous l’avez bien compris, les occasions pour faire une randonnée ne manquent pas sur l’île de la Réunion. Mais alors, comment se préparer ? Voici une liste simple de 10 choses à penser :

  1. Créez vous un groupe de marche : en famille ou entre amis, former votre groupe pour ensuite en déterminer le niveau. Avec des enfants ou des personnes d’un âge plus avancé, vous opterez pour une randonnée plus plate et plus courte. A contrario, entre gaillards et gaillardes en forme, vous pourrez choisir des parcours plus « sportifs ».
  2. Planifiez votre parcours

    Planifiez votre parcours

    Prévoyez votre parcours à l’avance : les sites et les guides ne manquent pas sur le sujet. Grâce à ces aides vous pourrez choisir votre parcours, estimer le temps nécessaire, voire, prévoir un gîte pour la nuit. Attention toutefois à prendre en compte la composition de votre groupe, j’en ai fait l’expérience une fois (voir ici), les guides sont souvent établis pour des randonnées avec une allure de marche dite « moyenne ». A noter également, vous pourrez aussi prévoir le gîte et le couvert pour votre randonnée.

  3. Equipez-vous de bonnes chaussures : si certaines randonnées se font sur terrains plats et propres, ce n’est pas le cas pour les parcours forestiers. Et bien que la Réunion soit réputée pour son soleil, la pluie est souvent présente dans les hauts et les forêts. Du coup, vous tomberez facilement sur des passages avec boue et/ou cailloux, parfois glissants.
  4. Prévoyez une tenue « pluie ». Même si le temps est au beau fixe lors de votre départ, sachez que le climat sur l’île, en particulier dans les hauts, est très capricieux et peut changer du tout au tout en quelques minutes. D’un soleil éblouissant, vous pouvez vous retrouver dans une brume épaisse, voire sous la pluie. Et là, sans le poncho de rigueur ça devient vite moins sympa la rando !
  5. Pensez au casse-croûte : soit un pique-nique, soit un restaurant. Comme je le disais plus haut, l’île de la Réunion a doté un bon nombre de ses parcours de randonnées de nombreux espaces dédiés pour les pique-niques. Plus traditionnel, la couverture sur un petit espace vert au sol peut tout aussi bien faire l’affaire. Pour les plus raffinés, ou pour ceux qui optent pour le sac léger, plusieurs restaurants sont connus et répertoriés sur les parcours de certaines randonnées. D’où mon repérage préalable du point 2. Précision : le  sac-poubelle est de rigueur ! Au risque de paraître moralisateur, je fais un point particulier sur le sac-poubelle. Certes, pour certains, c’est naturel. Mais vous réaliserez, malheureusement, que ce n’est pas le cas pour tout le monde. Et nombreux sont les randonneurs peu soucieux de la nature ! Honte à eux !
  6. Partez de bonne heure, surtout si vous visez un point de vue particulier. En règle générale, le climat d’une randonnée suit à peu près ce schéma : beau temps et soleil jusqu’à midi, puis les nuages viennent couvrir les hauts, enfin, la brume s’installe. Bien sûr, il existe des jours où il fait beau du matin au soir, mais dans le doute, il vaut mieux se lever de bonne heure pour aller marcher. L’autre avantage, cela vous fera une excellente excuse pour faire la sieste l’après-midi.
  7. Beaucoup de choses à voir

    Beaucoup de choses à voir

    L’appareil photo est lui aussi de rigueur ! Jetable, compact ou autre modèle, tout appareil photo sera utile pour garder un souvenir de cette randonnée. Les téléphones portables font aussi l’affaire, certes, mais pensez alors à les passer en mode avion. Dans les hauts et en plein forêt, les réseaux sont quasi impossibles à capter. Si votre smartphone doit faire office d’appareil photo, en mode avion, il conservera sa batterie bien plus longtemps.

  8. Prévenez un ami de votre parcours. Sans penser au pire, il peut être facile de s’égarer ou de se blesser. Comme je l’ai dit juste avant, les réseaux sont bien souvent inexistants sur les parcours des randonnées. Prévenir un ami du parcours que vous allez faire peut être utile, sait-on jamais.
  9. Prévoyez une trousse à bobos. Des ronces, une glissade, une petite entorse, un accident est vite arrivé. Et, surtout avec les enfants, un petit bobo peut facilement prendre des proportions énormes, notamment lorsqu’une petite goutte de sang fait son apparition sur la petite égratignure Quelques pansements, quelques dosettes de désinfectant, une poche de froid, et hop, vous avez de quoi survivre au plus urgent. Après, pour les plus prévoyants, rien ne vous empêche de compléter davantage votre trousse de secours.
  10. Prenez votre temps : vous êtes partis en randonnée pour en profiter, alors prenez votre temps, et admirez ! La nature, les animaux, les paysages
    Balladez tranquille !

    Balladez tranquille !

    Vos yeux trouveront à coup sûr, presque tout le temps, quelque chose à observer. Tiens, une orchidée qui pousse à l’état sauvage, ça change du pot du fleuriste, par exemple

Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive, et elle serait à compléter de bien d’autres conseils, utiles et/ou malins. Rajoutez les vôtres en commentaire, ne vous gênez pas, c’est fait pour ça !

Merci de partager cet article autour de vous, à l’aide des boutons ci-dessous, si vous l’avez apprécié. 

A bientôt pour la suite de mes aventures sur la Réunion et les alentours

Amicalement,

Doudou